Créer un site gratuitement Close

Conclusion

Conclusion Générale du TPE :

Comme nous venons de le voir, les méthodes d’analyse et de recherche de la Police Scientifique sont de plus en plus performantes avec le temps. Grace à l’avancée technologique, et l’invention de logiciels adéquates, les experts scientifiques mettent de moins en moins de temps à analyser les preuves et elles sont  de plus en plus sure.

La preuve en elle-même, comme l’est l’empreinte digitale, les rayures balistiques, ou encore les taches de sang sont fiables à 100%. Impossible de tricher avec ces preuves. L’empreinte digitale est unique, et il est quasiment impossible de la faire disparaître de nos doigts. De même pour les rayures balistiques, qui sont la particularité de chaque arme, avec les défauts d’usinage ou autre qui la rende impossible à imiter. Et il est aussi impossible de retirer les rayures car dans ce cas, le revolver ou l’arme ne pourrait plus tirer en ligne droite. Les taches de sang sont pareils, impossible à faire disparaître, même avec des produits ou de la lessive. Surtout maintenant que les experts ont le Bluestar Forensic®. D’autres techniques utilisées par les scientifiques de la Police sont fiable. L’empreinte génétique que nous n’avons pas vue précédemment, a une chance sur 1 milliard d’être identique à celle d’un autre individu. Pareil pour l’entomologie, où l’étude des insectes est une science sure.

La technique en elle-même est donc stable et sure. Et avec les critères en vigueur en France (12minuties pour les empreintes digitales, 15 loci pour les empreintes génétiques, etc.), il y a de moins en moins de chance de se tromper. On peu donc en déduire que les scientifiques n’utilisent dans leur méthodes, que des techniques qui ont fait leurs preuves, et qui sont le plus fiables possible.

Comme nous l’avons plus haut, la technologie aident désormais de plus en plus les policiers dans leurs enquêtes, notamment avec les Fichiers Nationaux Automatisés d’Empreintes Digitales, d’Empreintes Génétiques, de Balistique, etc. Ces fichiers permettent une rechercher rapide de comparaison, entre l’indice trouvé sur les lieux du crime, et tous les indices précédemment répertorié dans ces bases de données. Malheureusement des erreurs subsistes, car l’ordinateur ne peux pas encore prendre en compte les paramètres extérieurs, cicatrice, coupures, etc. pour les empreintes digitales, ou toutes les caractères morphologique du visage pour les portraits robots. C’est pour ca que l’homme doit contrôler, et que sont savoir faire est toujours apprécié.

C’est le cas dans l’autopsie, ou plus le médecin légiste est compétent, prendra le temps de tout bien analyser, et ne balayera aucune piste, que son rapport sera complet et que cela permettra de faire avancer l’enquête. C’en est de même dans l’analyse des empreintes digitales, ou dans la création de portraits robots. Malheureusement l’erreur est humaine, et il arrive qu’un expert puisse se tromper, sous le coup d’un stress intense par exemple, ce qui aura de grave conséquence tel que l’emprisonnement d’un innocent. C’est pour ca, que pour les travaux qui doivent être fait à la main, il y a toujours un deuxième spécialiste, souvent le chef d’équipe, qui repasse derrière, et vérifie chacune des preuves.

 

La technique scientifique, pour qu’elle soit accepter comme technique d’analyse d’indice doit toujours avoir fait ses preuves au paravent, et être le plus fiable possible. Malheureusement, le risque zéro n’existe pas car nous sommes Humain, même si on s’en rapproche grâce à la technologie.

 

Ajouter un commentaire

© Copyright http://tpe-inps.e-monsite.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site